Footofeminin.fr

Bleues - FRANCE - SUISSE, le point avant le deuxième épisode

Sebastien Duret

Après une première victoire samedi, les Bleues affrontent la Suisse ce mardi soir (21h10, W9). Un nouveau système de jeu sera opposé, tout comme probablement quelques changements dans l'équipe.

La satisfaction du premier match
Corinne Diacre s'est montrée satisfaite de l'investissement des joueuses et du résultat : "On n'a pas été trop trop mises en danger". "Ce qui est positif, c’est que l’Équipe de France continue à gagner. La prestation samedi m’a donné satisfaction. On doit respecter l’adversaire : 2-0 contre la Suisse, c’est une belle performance. On ne va pas inscrire 12 buts à chaque fois comme face au Kazakhstan".

Le système
C'est une certitude, le deuxième match face à la Suisse sera aussi l'occasion d'essais tactiques. Samedi soir, Corinne Diacre déclarait après avoir expérimenté le 3-4-3 : "Un système comme ça, ça demande un peu plus de travail" avant d'ajouter ce lundi : "C’est toujours intéressant de travailler tactiquement et de sortir de sa zone de confort. On maîtrise bien deux systèmes soit à deux milieux défensives, soit une seule. J’avais envie de tester d’autres choses, de faire en sorte que les filles soient un peu plus concentrées que d’habitude". Sans connaître encore la teneur de l'organisation, une chose est sûre, un autre sera en place ce mardi : "Ce schéma est plus simple dans l’animation que celui mis en place samedi" a seulement indiqué la sélectionneure.

L'invincibilité
Depuis l'élimination en Coupe du Monde face aux futures championnes américaines (1-2), les Bleues ont un bilan de 12 victoires et 2 nuls (Autriche, Pays-Bas), 57 buts pour, et 3 buts encaissés face aux Pays-Bas. Malgré les essais, poursuivre la série d’invincibilité de 14 matchs est importante pour Corinne Diacre qui n'a pas manqué de souligner ce lundi en conférence : "L’objectif, c’est de gagner et on va essayer de garder cette invincibilité le plus longtemps possible."

De nouvelles joueuses
Avec un groupe de 24 joueuses, la sélectionneure avait indiqué avoir l'embarras du choix pour composer son équipe. Après avoir utilisé 17 joueuses samedi dont le retour de Sandie Toletti, d'autres joueuses qui ont été appelées pour le premier stage pourrait prendre part à cette seconde manche. D'autant qu'elles louaient l'entrer en jeu des remplaçantes : "Les remplaçantes ont toutes apporté quelque chose. Elles ont bonifié la performance avec ce second but". Mais pas de décision encore sans les résultats des tests COVID-19. "J'attends de connaître les résultats des tests. Cela ne sert à rien que je travaille sur une composition d’équipe maintenant" précisant cependant "Tout le monde a bien travaillé et est concerné. Si je donne du temps de jeu, ça ne sera pas pour faire plaisir mais car c'est mérité. Et si je le peux, évidemment je le ferais". Chez les gardiennes, Mylène Chavas et Constance Picaud comptent 0 sélection. Même chose pour Ella Palis et Léa Khelifi.