Footofeminin.fr

Bleues - La saison s'achève par une victoire face à l'ALLEMAGNE

Sebastien Duret

Un seul but inscrit par Kenza Dali a permis de s'imposer face à l'Allemagne dans une rencontre où les Tricolores ont manqué d'efficacité. Elles terminent la saison sur une victoire face au 2e mondial.

Pour cet ultime rendez-vous de la saison, les Bleues se frottaient à l'Allemagne. Une rencontre où les deux équipes ont dû faire face à de nombreuses défections. La France était privée de sa ligne d'attaque (Katoto, Diani, Baltimore, Le Sommer) tandis que l'Allemagne faisait face à 12 absences parmi lesquelles Dzsenifer Marozsán, Alexandra Popp, Melanie Leupolz ou encore Sara Däbritz. C'est donc un onze tricolore inédit qui était proposé avec un capitanat porté pour la première fois par Aïssatou Tounkara.

Les premières minutes montraient des Allemandes plus en jambes et venir s'approcher du but de Peyraud-Magnin. Tounkara sur un centre puis Renard en couverture intervenaient proprement. Tout juste les Bleues inquiétaient-elles la gardienne lorsque Oberdorf passait en retrait vers sa gardienne mais sans appuyer assez sa passe que Majri était proche de récupérer devant la gardienne (7e).

Le coup de patte de Dali
Touchée au niveau des cotes (22e), Dali s'apprêtait à sortir lorsqu'elle allait trouver les ressources pour marquer. Un ballon remonté couloir gauche, Majri la servait vers la droite, et elle déclenchait une frappe de 22 m du droit qui se logeait sous la barre de Frohms avancée (1-0, 30').

L'occasion de doubler la mise revenait à Geyoro sept minutes tard. Sur un bon pressing de Toletti à 35 m sur Dallmann, elle permet à Geyoro de filer seule au but. En face-à-face avec la gardienne à 10 m du but, elle ajustait un plat du pied droit que Frohms sortait en corner (37e). Les Bleues finissaient mieux et une nouvelle opportunité était manquée avec un centre de Toletti pour trouver Asseyi, trop juste (39e). Avant la pause, l'Allemagne répondait. Peyraud-Magnin sortait au pied avec autorité juste devant Huth (44e).

Un manque d'efficacité sans conséquence
Sakina Karchaoui au duel avec Linda Dallmann
Sakina Karchaoui au duel avec Linda Dallmann
Au retour des vestiaires, sur un gros travail de Geyoro côté droit de la surface, elle mettait un bon ballon en retrait pour Majri à l'entrée de la surface. Sa tentative s'envolait au dessus du cadre (49e). C'est ensuite Asseyi qui faisait parler sa puissance, se déjouant à gauche d'Oberdorf avant de revenir dans l'axe mais sa frappe était contrée en corner (53e). Les Allemandes n'étaient pas plus efficaces. Buhl percutait avant de trouver Dallmann dans la surface. Il fallait un retour décisif de Palis (54e).

C'est Karchaoui qui s'illustrait à son tour juste après l'heure de jeu. Dans son couloir gauche, elle se déjouait de trois adversaires et prenait la décision de frapper puissamment du gauche. Sa frappe cadrée était déviée en corner par Frohms (62e).

Faute d'avoir fait le break plus tôt dans cette rencontre, la France restait à portée de son adversaire, reculant dans les dernières minutes. Sur une frappe de Lattwein, servie à l'entrée de la surface de réparation par Brand, le ballon semblait être touché de la main de Tounkara dans sa surface mais l'arbitre n'avait pas vu le geste (83e). En fin de match, Corinne Diacre en profitait pour faire entrer Kessya Bussy qui signait sa première sélection en A.

Devant environ 1 000 spectateurs invités sur les 5 000 autorisés, les Bleues infligeaient une 5e défaite à l'Allemagne dans les confrontations directes, deux ans après avoir connu le scénario inverse à Laval (0-1) et finissaient la saison sur une bonne note avant des vacances bien méritées.

Corinne Diacre : "On doit se mettre à l'abri beaucoup plus vite"
"On aurait pu s'en prendre un à partir du moment où on ne met pas le deuxième, on s'expose sur les contres. Mais malgré tout dans la difficulté on a su tenir, on a fait une belle prestation ce soir même si au niveau des animations offensives, je pense que l'on doit se mettre à l'abri beaucoup plus vite.
On a fait un match sérieux dans ces conditions pas faciles en fin de saison où les organismes sont fatigués. Il a fallu les remobiliser. Je suis fière d'elles parce qu'elles ont fait le boulot. Il faut encore que l'on continue à travailler cette finition qui nous fait défaut ce soir. On a réussi quand même à en mettre un qui nous permet de gagner contre l'Allemagne. Ce n'est pas anodin."

Match amical
Vendredi 10 juin 2021 - 20h55 (Diffuseur : W9)
FRANCE - ALLEMAGNE : 1-0 (1-0)
Strasbourg (Stade de la Meinau)
Spectateurs : 1 000 environ
Temps dégagé avec quelques nuages (24°C) - Terrain excellent
Arbitres : Ivana Martinčić (Croatie) assistée de Sanja Rođak-Karšić (Croatie) et Maja Petravić (Croatie). 4e arbitre : Victoria Beyer (France)

But
1-0 Kenza DALI 30' (Action côté gauche partie de Périsset qui joue avec Gauvin, le ballon dévié sur Majri est ensuite remis vers l'axe pour Dali. La milieu s'excentre légèrement vers la droite puis déclenche une frappe piquée du droit de 22 m qui lobe la gardienne avancée qui ne peut qu'effleurer le ballon avant qu'il ne frappe le dessous de la barre puis entre dans le but)

Avertissements : Aïssatou Tounkara 85' pour la France ; Linda Dallmann 34', Leonie Maier 90+4' pour l'Allemagne

France
21-Pauline Peyraud-Magnin ; 2-Eve Périsset, 5-Aïssatou Tounkara (cap.), 3-Wendie Renard, 7-Sakina Karchaoui ; 8-Grace Geyoro, 6-Sandie Toletti (12-Léa Khelifi 84'), 15-Kenza Dali (14-Ella Palis 31') ; 18-Viviane Asseyi (17-Kessya Bussy 84'), 13-Valérie Gauvin (19-Clara Matéo 65'), 10-Amel Majri. Entr.: Corinne Diacre
Non utilisées : 1-Solène Durand, 16-Constance Picaud, 4-Marion Torrent, 22-Elisa De Almeida, 23-Perle Morroni

Allemagne
1-Merle Frohms ; 4-Leonie Maier, 6-Lena Oberdorf, 3-Jana Feldkamp, 17-Felicitas Rauch ; 9-Svenja Huth (cap.), 25-Sjoeke Nusken, 8-Sydney Lohmann, 19-Klara Buhl (28-Jule Brand 60') ; 7-Lea Schuller (15-Tabea Waßmuth 70'), 16-Linda Dallmann (26-Lena Lattwein 60'). Entr.: Martina Voss-Tecklenburg
Non utilisées : 12-Laura Benkarth, 21-Stine Johannes, 2-Sophie Kleinherne, 14-Laura Freigang, 20-Fabienne Dongus, 22-Turid Knaak, 23-Maximiliane Rall, 27-Sandra Starke, 29-Nicole Anyomi