Footofeminin.fr

Bleues – Trois statistiques à retenir de France-Autriche

Daniel Marques

En venant à bout de l’Autriche hier (3-0), les Bleues ont définitivement validé leur billet pour l’Angleterre en 2022. Retour en trois chiffres sur cette rencontre à sens unique.

En trouvant la faille dans le premier quart d’heure sur corner, Wendie Renard et plus largement l’équipe de France ont mis fin à la belle série de la portière autrichienne. En effet, cette dernière n’avait pas encaissé de but avant vendredi soir lors des qualifications pour l’Euro 2022. Pour retrouver trace d’un but pris en match officiel, il faut remonter à septembre 2018 lorsque Linda Sällström avait sauvé l’honneur de la Finlande lors du dernier match de qualification pour la Coupe du monde 2019 (victoire 4-1 de l’Autriche). Un premier but encaissé donc face aux Bleues sur le 39e tir concédé par son équipe depuis le début des qualifications (le 17e cadré). Le doublé de Katoto qui a suivi est venu prolonger sa soirée difficile.

Les 52 tirs concédés par l’Autriche durant ses 7 matchs de qualification (Point = cadré / X = non-cadré ou contré).
Les 52 tirs concédés par l’Autriche durant ses 7 matchs de qualification (Point = cadré / X = non-cadré ou contré).

Bleues – Trois statistiques à retenir de France-Autriche
Pour souligner la performance de l’arrière gauche française, on aurait pu mettre en avant plusieurs chiffres tant sa prestation fut solide au Roudourou. En plus d’avoir été la joueuse qui a effectué le plus de passes dans ce match, avec un taux de précision quasi parfait (93%), elle fut aussi celle qui a tenté le plus de dribbles (11 pour 8 réussis) et qui a disputé le plus de duels (19 pour 63% remportés). Et ce sans compter ses 9 récupérations dont 5 dans le camp adverse. La frappe de Katoto en seconde période aurait même pu lui offrir une passe décisive si elle n’avait pas trouvé le poteau.

Les 106 passes tentées par Sakina Karchaoui face à l’Autriche vendredi soir.
Les 106 passes tentées par Sakina Karchaoui face à l’Autriche vendredi soir.

Bleues – Trois statistiques à retenir de France-Autriche
La statistique parait anodine au premier abord et peut s’expliquer par le bloc bas positionné par les Autrichiennes durant la rencontre. Elles ont bien souvent préféré jouer long plutôt que de tenter des percées solitaires. Mais il devient intéressant quand on le compare aux rencontres des Bleues ces dernières années. Pour trouver aussi peu de ballons récupérés par les Françaises lors d’un match, amical comme officiel, il faut remonter… à août 2016 et le revers en quarts des Jeux Olympiques face au Canada (défaite 0-1, 41 récupérations à l’époque). Bien loin donc de la moyenne de la moyenne de la France dans ce secteur entre les deux rencontres (66). Heureusement pour les joueuses de Corinne Diacre, elles ont cette fois réussi à faire sauter le verrou adverse.

Les 48 récupérations des Bleues face aux Autrichiennes.
Les 48 récupérations des Bleues face aux Autrichiennes.

Les statistiques générales de la rencontre
Bleues – Trois statistiques à retenir de France-Autriche

Toutes les statistiques de cet article sont fournies par notre partenaire InStat Football

Bleues – Trois statistiques à retenir de France-Autriche