Footofeminin.fr

Bleues - Une victoire face à la SUISSE pour la première rencontre

Sebastien Duret

Le premier des deux duels proposés face à la Suisse s'est soldé par un succès logique et mérité avec une organisation testée à trois derrière. Mais la prestation a laissé un sentiment d'inachevé.

Ce sont deux groupes remodelés que les sélectionneurs avaient en stage depuis quelques jours entre joueuses retenues en Angleterre, blessées ou positives au COVID-19. Du côté français, Henry, Dali blessées avant l'annonce de la liste, Katoto, Jean-François, Dufour, convoquées mais finalement forfaits pour ce soir, et la veille du match, Le Sommer, était testée positive au COVID-19, à cela s'ajoutait Gauvin contrainte de rester en Angleterre en raison des conditions sanitaires imposées. Même scénario pour la sélection suisse avec 4 joueuses en Angleterre mais aussi des cadres blessées ou en convalescence comme Crnogorcevic. Et à l'échauffement, Mégroz devait en plus céder à sa place à Marti.

Le Tournoi de France annulé, Corinne Diacre escomptait bien faire des essais avec un choix malgré tout de 24 joueuses. C'est dans un système avec une défense à trois qu'était présentée l'équipe. Dans les faits, c'est plus souvent un 5-2-3 qui sembla s'organiser.

L'inévitable coup de tête de Renard
La situation se décantait rapidement pour les Bleues grâce au jeu de tête de Renard. La défense des Bleues reprenait le coup franc enroulé de Majri pour décroiser sa reprise de la tête au second poteau et trouver le petit filet droit de Thalmann, lobée et impuissante (1-0, 12').

La gardienne helvète sortait une parade décisive face à Karchaoui. Sur une belle combinaison avec Majri à la récupération, son décalage sur Karchaoui côté gauche de la surface se concluait par un tir croisé du gauche. Sa position excentrée profitait à Thalmann pour fermer l'angle et bloque le ballon en deux temps (20e). La Suisse pendant un temps fort venait chauffer les gants de Peyraud-Magnin. Une première frappe de Bachmann contrée par le dos de Torrent et le ballon arrivait sur la gauche à Sow qui frappait en demi-volée (25e).

Un système difficilement maîtrisé
Thalmann était encore à la parade. Sur un centre de Cascarino, Diani contrôlait au point de penalty et enchaînait d'une volée du droit sortie d'une belle claquette en corner par le dernier rempart suisse (27e). Un nouveau coup franc de Majri pour la tête au premier poteau de Renard était repoussé par Thalmann (35e). La Suisse répondait en cherchant notamment à percuter sur le couloir défensif droit avec Torrent et De Almeida.

La France conservait malgré tout un avantage logique à la pause mais le bloc apparaissait un peu trop bas au regard de l'adversité. Si l'organisation tactique utilisait bien les couloirs, elle laissait très souvent Geyoro et Bilbault sans ballon. "Le système n'est pas très très maîtrisé. On met des choses en place. C'est laborieux" relevait la sélectionneure à la pause.

Morroni, entrée payante
"Il faut plus de jeu combiné offensivement" annonçait Corinne Diacre au retour des vestiaires. Si la possession de balle fut tricolore, les occasions de venir inquiéter Thalmann furent rares. Majri qui avait essayé d'apporter de la percussion cédait ensuite sa place à Baltimore. Le début d'une longue série de remplacements sur toutes mes lignes marquée par le retour de Toletti en Bleue. Cascarino réalisait un bel enchaînement avec un coup du sombrero sur Bachmann mais sa volée du gauche passait au dessus (70e). Baltimore servie par Toletti tirait sur Thalmann (74e). C'est finalement Morroni fraîchement entrée en jeu sur un centre de Périsset, autre entrante, que le compteur passait à 2-0 (81'). Toute en puissance, Malard perçait l'axe suisse et armait une frappe que Thalmann déviait en corner (88e).

La sélectionneure retenait après le match : "C'est un match que l'on remporte avec des choses intéressantes, un groupe concerné. Les joueuses entrantes ont fait le boulot. Des choses intéressantes. Un système comme ça, ça demande un peu plus de travail. On en a travaillé un autre, il y a de grandes chances que l'on le mette en place mardi". La victoire reste logique et méritée mais les Bleues n'auront pas su donner plus d'ampleur au score manquant aussi de créativité offensive pour se montrer plus dangereuses. Elles retrouveront la Suisse mardi soir pour une seconde manche.

Match amical (en remplacement du Tournoi de France, annulé)
Samedi 20 février 2021 - 21h10
FRANCE - SUISSE : 2-0 (1-0)
Longeville-lès-Metz (Stade Saint-Symphorien)
Temps dégagé (11°C) - Pelouse excellente
Arbitres : Tess Olofsson (Suède) assistée de Julia Magnusson (Suède) et Almira Spahić (Suède). 4e arbitre : Lovisa Johansson (Suède)

Buts :
1-0 Wendie RENARD 12' (Coup franc à 25 m légèrement excentré à gauche que Majri enroule du gauche pour trouver la tête de Renard au poteau opposé près de l'angle des 5,5 m où elle saute plus haut que Riola et place le ballon côté opposé dans le petit filet droit)
2-0 Perle MORRONI 81' (Malard décale Périsset côté droit qui ajuste un centre au second poteau pour Morroni qui reprend du plat du pied gauche à l'angle des 5,5 m au sol)

Avertissement : Sandy Maendly 65' pour la Suisse

France : 21-Pauline Peyraud-Magnin ; 4-Marion Torrent (cap.), 5-Aïssatou Tounkara, 3-Wendie Renard ; 22-Elisa De Almeida (2-Eve Périsset 68'), 14-Charlotte Bilbault (6-Sandie Toletti 68'), 8-Grace Geyoro, 7-Sakina Karchaoui (23-Perle Morroni 79') ; 20-Delphine Cascarino (12-Melvine Malard 79'), 11-Kadidiatou Diani (18-Clara Matéo 63'), 10-Amel Majri (15-Sandy Baltimore 62'). Entr.: Corinne Diacre
Non utilisées : 1-Solène Durand, 16-Mylène Chavas, 26-Constance Picaud, 19-Estelle Cascarino, 24-Ella Palis, 27-Léa Khelifi

Suisse : 1-Gaelle Thalmann ; 5-Lara Marti, 15-Luana Bühler, 2-Julia Stierli, 19-Eseosa Aigbogun (4-Rachel Rinast 63') ; 7-Sandy Maendly (22-Vanessa Bernauer 84'), 18-Riola Xhemaili (8-Irina Pando 75') ; 17-Svenja Fölmli (23-Marilena Widmer 63'), 6-Geraldine Reuteler, 11-Coumba Sow ; 10-Ramona Bachmann (cap.) (20-Camille Surdez 84'). Entr.: Nils Nielsen
Non utilisées : 12-Elvira Herzog, 21-Seraina Friedli, 3-Naomi Mégroz, 13-Sandrine Mauron, 14-Rahel Kiwic, 16-Thais Hurni