Footofeminin.fr

Coupe de France - (1/8es) : Retour sur les qualifications de BORDEAUX, REIMS, DIJON et ARRAS

Sebastien Duret

Suite des huitièmes de finale de la Coupe de France ce dimanche. Le petit poucet évoluant en R1, le CA Paris s'est incliné face à Reims (0-8). Une D2 sera en quart puisqu'Arras a battu Grenoble (1-0). Deux autres duels entre D2 et D1 ont vu les difficiles qualifications des équipes de D1 Bordeaux aux tirs au but devant Montauban et Dijon sur un penalty face à Lille.

Montauban a cédé aux tirs au but face à Bordeaux
Devant près d'un millier de spectateurs, les Montalbanaises ont offert une belle opposition au troisième du championnat. Les Bordelaises monopolisaient le ballon pour trouver la faille dans la défense adverse avec une frappe de Jaurena sur corner boxée par Marine Fromantin (5e). Quelques instants plus tard, un nouveau corner se terminait par une volée de Gilles sur la barre (7e). Fromantin ne laissait pas surprendre dans son but parfaite dans le jeu aérien (9e). Garbino sur coup franc touchait à son tour la barre (17e). Puis c'est encore Marine Fromantin qui se montrait la plus prompte devant Sarr (21e). En face, la soeur jumelle de la gardienne, Charlotte Fromantin posait quelques soucis à la défense bordelaise. Mais Bordeaux réussissait le plus dur en ouvrant le score grâce à Kathellen Sousa. Au départ de l'action, la Brésilienne avait suivi sur un ballon de Garbino boxé par Marine Fromantin (0-1, 41').
Les Montalbanaises revenaient avec de belles intentions et Nayler était décisive (51e). Mais elle devait s'incliner lorsque Charlotte Fromantin la surprenait d'une frappe somptueuse des 30 m (1-1, 53'). Tout était à refaire pour Bordeaux qui voyait Lavogez exclue. A une demi-heure du terme, le match était bel et bien relancé. Pour autant, Bordeaux continuait à être dangereux avec une frappe du gauche de Karchouni claquée par la gardienne (65e). Fromantin restait solide jusqu'à la dernière tentative d'Asseyi (90+5e). Il fallait en passer aux tirs au but. Déjà tombeur du Paris FC au tour précédent dans cet exercice, Bordeaux allait réussir le sans-faute tandis que Nayler sortait les tentatives de Braunwart et Affri pour assurer la qualification de son équipe.

Montauban FCTG (D2) - FCG Bordeaux (D1) : 1-1 (0-1) (tab 2-4), dimanche (14h30)
Montauban (Stade Jean Verbeke) - 917 spectateurs
Arbitre : Gabrielle Guillot

0-1 KATHELLEN Sousa 41' (Récupération de Kathellen Sousa qui décale sur Garbino à gauche qui centre devant le but, Fromantin repousse dans ses 5,5m du bout des gants mais Kathellen Sousa dans l'axe a suivi et pousse du droit le ballon au fond)
1-1 Charlotte FROMANTIN 53' (Excentrée à gauche, à 35 m, Fromantin déclenche une frappe puissante du droit qui vient frapper la barre plein axe avant d'entrer)

Tirs au but : Jaurena (0-1), Jacques (1-1), Asseyi (1-2), Braunwart (arrêté), Lardez (1-3), Martin (2-3), Cascarino (2-4), Affri (arrêté)

Avertissements : Moura 44', Marteau 85', Anglais 90+5' ; Karchouni 24', Lavogez 37'
Expulsion : Lavogez 63'

Montauban : M. Fromantin ; Moura, Anglais, Bima, Celestra (Marteau 53'), Martin, Gauthier, Jacques, Braunwart, Constant (Affri 82'), C.Fromantin (cap.)
Banc : Tiramani, Boissinot, Marteau, Affri
Bordeaux : Nayler ; Kathellen Sousa (Lardez 61'), Thibaud, Gilles (Cascarino 88'), Chatelin ; Istillart (cap.), Jaurena, Lavogez, Karchouni, Sarr, Garbino (Asseyi 63')
Banc : Bruneau (G), Cascarino, Lardez, Asseyi, Perea

ARRAS, dernier représentant de la D2
Cette unique opposition entre formations de D2 mettait aux prises deux équipes qui évoluent dans le même groupe. Arras était venue s'imposer 4-0 en Isère et Grenoble avait glané un succès au retour (0-1). Pour ce troisième rendez-vous de la saison, la bataille était celle du milieu de terrain. Mais suite à un coup franc de Boilard repoussé par la défense arrageoise, la reprise d'un tir tendu de 25 m de Navas s'écrasait sur la barre de Mancion (21e). Fabre voyait ensuite son but refusé pour hors-jeu (31e). Arras essayait aussi avec un tir croisé d'Hannedouche (33e) puis Tabary mais son tir était contré (40e). Les tentatives artésiennes se reproduisaient avec Coquet (57e) puis Cousin qui obligeait Perrodin à une belle détente (69e). En contre, Grenoble répondait et il fallait une bonne sortie de Mancion. Le match pouvait basculer d'un côté ou de l'autre, Proniez voyait sa tentative détournée in extremis par la gardienne grenobloise (80e). La délivrance arrivait finalement avec un centre de Diop repris par Strode aux 5,5 m (0-1, 87'). Même si Grenoble jetait ses dernières forces, la cause était entendue.

Grenoble F38 (D2) - Arras FCF (D2) : 0-1 (0-1), dimanche (13h00)
Seyssinet-Pariset (Stade Joseph Guétat) - 115 spectateurs
Arbitre : Emeline Rochebilière

0-1 Courtney STRODE 87' (Centre de Diop pour Strode qui reprend de la tête aux 5,5 m)

Avertissements : Domenjoud 51' ; Cousin 70'

Grenoble : Perrodin ; Neutelers, Boilard (cap.), Domenjoud, Schlepp ; Navas, Brissonnet, Guilhemjouan (Thivillon 62'), Fortin ; Fabre, Arriberouge (Kenzari 85')
Banc : Troussier (G), Thivillon, Kenzari, Peron
Arras : Mancion ; Lefèvre, Boquet, Denis, Prette ; Coquet, Cousin, Schepers (cap.) (Nacer 73'), Hannedouche (Proniez 63'), Tabary (Diop 83'), Strode
Banc : Diop, Nacer, Proniez, Herbet

Lille sorti avec les honneurs
Les tentatives de Julie Dufour n'ont pas suffi à battre le DFCO de Lavaud (photo LOSC)
Les tentatives de Julie Dufour n'ont pas suffi à battre le DFCO de Lavaud (photo LOSC)
Le finaliste de l'édition 2019, Lille, est tombé à domicile sur le plus petit des écarts face à Dijon. Un seul but oeuvre de Bussaglia sur penalty après une faute à la limite de la surface (0-1, 24'). Les Dijonnaises avaient inquiété une première fois Launay avec une frappe de Rodrigues (14e). Mais leurs hôtes s'étaient aussi montrées à l'image d'une frappe de Dufour (20e). Malgré sa possession du ballon, le DFCO a pêché dans le dernier geste et l'écart reste d'un seul but. Alors qu'une frappe lourde de Declercq était sortie par Launay (58e), le LOSC croyait en ses chances et Mouchon tentait face à Chavas à la parade (68e). Mais cela n'allait pas suffire pour déstabiliser le bloc dijonnais.

REACTIONS
Rachel Saïdi (Lille) : « Je suis très déçue, avant tout pour les filles. Elles ont été très généreuses, très appliquées. Elles n'ont pas été assez tueuses. Elles méritaient mieux, au moins de revenir au score. La Coupe de France, c'était du plus. Cela nous servira pour la suite. Le groupe est jeune. Certaines n'ont pas encore été confrontées à la D1. C'est que du plus pour nous et frustrant car il va nous falloir trouver des matchs amicaux pour combler les trous. »
Yanncik Chandioux (Dijon) : « C’est important de passer le tour, c’était l’objectif et il est rempli. On a mis de l’intensité en première mi-temps pour avoir la possession du ballon, et on a mis des choses en place pour se créer des occasions. On a peut-être manqué de patience dans la préparation des offensives. Il est maintenant important de bien récupérer et de se porter dès demain sur le match de championnat face au Paris FC, le week-end prochain. L’objectif est de bien préparer cette rencontre qui est importante à mes yeux. »

Lille OSC (D2) - Dijon FCO (D1) : 0-1 (0-1), dimanche (14h30)
Camphin-en-Pévèle (Stade de Luchin) - 434 spectateurs
Arbitre : Victoria Beyer

0-1 Elise BUSSAGLIA 24' s.p. (Faute à l'entrée de la surface de Jacaton sur Lavaud. Penalty réussi du droit à ras de terre sur la gauche de Launay partie du bon côté)

Avertissements : Demeyere 44', Saïdi (entraîneur) 54', Fremaux 86' ; Carol Rodrigues 41', Cuynet 49', Nakkach 69', Trevisan 74'

Lille : Launay ; Fremaux, Devleesschauwer, Jacaton, Ollivier ; Elisor (Sawaryn 77'), Polito (cap.), Demeyere ; Dufour, Mouchon, Boucly
Banc : Bouquillon (G), Chapeh Yimga, Bamenga Bofenda, Lefebure, Sawaryn
Dijon : Chavas ; Goetsch, Cuynet, Trevisan, Bonet ; Solanet, Bussaglia (cap.) ; Lavaud, Declercq, Stephen (Nakkach 64') ; Rodrigues (Bouillot 77')
Banc : Mainguy (G), Daniel, Nakkach, Bouillot, Barrier

Reims d'attaque
Coupe de France - (1/8es) : Retour sur les qualifications de BORDEAUX, REIMS, DIJON et ARRAS
La marche était trop haute pour les Parisiennes mais la fête fut belle face au Stade de Reims. Car jouer un huitième de finale pour le pensionnaire de R1 reste une formidable expérience pour les joueuses d'Alexandre Pereira. Sur son terrain où il avait été autorisé à jouer le CA Paris n'a pas pu faire douter son adversaire venu avec la ferme intention de débloquer rapidement la situation. C'est Ouchene, titularisée pour la première fois depuis son retour en Champagne qui ouvrait le score après un bon travail de Gomes (0-1, 14'). Cette dernière allait s'illustrer en signant un triplé et en étant à nouveau passeuse décisive en début de seconde période. L'internationale portugaise marquait une première fois sur une passe de la dernière recrue van de Linden (0-3, 25'). Les deux autres buts arrivaient dans le dernier quart d'heure sur penalty (0-6, 75') puis sur une passe en profondeur de Rapp (0-7, 79'). Sa partenaire d'attaque Piérel s'illustrait par un doublé d'un tir en lucarne (0-2, 25') puis survie en profondeur par Gomes (0-5, 48'). Autre satisfaction du jour, la recrue néerlandaise à la conclusion dès la reprise (0-4, 47'). Le dernier but était pour Philippe suite à un corner (0-8, 87'). Fin de la belle aventurienne du CA Paris 14 alors que Reims la poursuit.

CA Paris 14 (R1) - Stade de Reims (D1) : 0-8 (0-3), dimanche (14h30)
Paris (Stade Didot) - 150 spectateurs
Arbitre : Elodie Coppola

0-1 Sonia OUCHENE 14' (Gomes côté droit pivote et renverse le jeu pour Ouchene qui contrôle de la poitrine côté gauche dans la surface et enchaine du bout du pied droit et pique son ballon à 6 m)
0-2 Chloé PIEREL 21' (Centre à ras de terre de Ouchène depuis la droite repris au point de penalty par Piérel du plat du pied droit plein axe)
0-3 Melissa GOMES 27' (Sur un ballon renvoyé par Nowak dans l'axe, Vita Van Der Linden à 25 m s'avance, Franot tente de dégager mais envoie le ballon à l'angle des 5,5 m où Gomes devance la sortie de la gardienne et conclut d'un lob du droit à bout portant)
0-4 Vita VAN DER LINDEN 47' (Centre de Gomes depuis la gauche repris du gauche par van der Linden à 6 au premier poteau)
0-5 Chloé PIEREL 48' (Récupération haute, Gomes sert Piérel dans la profondeur qui vient gagner son duel à l'entrée de la surface du plat du pied droit à ras de terre)
0-6 Mélissa GOMES 75' s.p. (Penalty obtenu par Romanenko pour une faute de Horn côté gauche de l'attaque. Transformé par Gomes du droit sur la droite de la gardienne prise à contre-pied)
0-7 Mélissa GOMES 80' (Longue ouverture de Kravets pour Gomes sur la gauche qui entre dans la surface, crochète sa défenseure et enchaîne par une frappe du droit de 10 m sur la droite de la gardienne)
0-8 Chloé PHILIPPE 87' (Corner de Gomes côté gauche frappé devant le but pour David qui ne peut reprendre mais le ballon revient sur Philippe qui conclut de la tête à 5 m malgré la tentative de sauvetage de Corrard sur sa ligne)

Aucun avertissement

CA Paris : Meyer ; Horn, Nowak, Corrard, Belhomme ; Yagoubi (cap.), Franot (Rossignol 56') ; Granier, Vallet, Bahaeddine (Duclaud 65') ; Ribeiro
Banc : Vasselle (G), Rossignol, Mayer, Duclaud, Castillo

Reims : Dupupet ; Doucouré (Romanenko 70'), Kravets, Spinelli (cap.) (David 84'), Simon (Rapp 70') ; van der Linden, Philippe ; Soyeux, Gomes, Ouchene ; Pierel
Banc : Tullis-Joyce (G), David, Corboz, Romanenko, Rapp