Footofeminin.fr

#D1Arkema - J7 : le PSG sans trembler devant l'OM

Sebastien Duret

Les soutiens d'une centaine de supporters marseillais agitant fumigènes et pétards n'ont pas suffi à bousculer la hiérarchie pour la venue du PSG à l'OM Campus.

Les Parisiennes n'ont jamais été inquiétées et ont pu compter sur l'efficacité de Katoto. Dès la 13e minute, servie par sa capitaine Paredes, elle réussissait l'enchaînement contrôle - volée dans la surface pour fusiller Fiordaliso (0-1, 13'). La jeune gardienne olympienne se faisait surprendre sur un centre-tir de Périsset (0-2, 27'). La cause entendue, le PSG ne baissait pas le rythme et Katoto signait un doublé en concluant de la tête dans un angle fermé le bon centre de Diani (0-3, 36').

Antoine et Diani (photo PSG)
Antoine et Diani (photo PSG)
A la reprise, Nadim frappait un coup franc excentré à gauche sur la barre (48e). L'addition s'alourdissait sur un ballon perdu par Pizzala et Geyoro mise aussitôt sur orbite pour aller gagner son face-à-face (0-4, 54'). L'OM affichait un meilleur visage et Caputo à deux reprises se rapprochait du but d'Endler (63e, 67e). Nadim donnait plus d'ampleur au succès parisien en réussissant un penalty qu'elle avait obtenu (0-5, 69'). Enfin de match, la balle de 6-0 était sauvée par Fiordaliso coup sur coup face à Geyoro et Baltimore, puis dans la continuité avec l'aide de la barre qui renvoyait la tentative de Saevik (81e). Les deux équipes vont pouvoir se concentrer désormais sur leurs objectifs respectif de courses au titre et au maintien.

Parra : « Nous avons donné quelques cartouches »
« C’est toujours désagréable de perdre avance autant de largesse. On savait que ça allait être compliqué face à une des meilleures équipes européennes, peut-être la meilleure équipe française à l’heure actuelle. C’est dommage, au niveau du rendu. Nous avons donné quelques cartouches, et elles n’ont pas besoin de cela. Dans l’utilisation du ballon, nous avons commis des erreurs, on les a payées immédiatement. Offensivement, dans la récupération et dans les transitions, on a manqué de maîtrise. C’est compliqué de se projeter dans de telles situations. Les filles apprennent. L’idée c’est de préparer Fleury et d’être présents dans les rencontres de la strate de notre championnat. À la mi-temps, on a essayé de réorganiser tout ça. Nous avons été un peu mieux. Il y a eu un peu plus de maîtrise et de folie.»

Source : OM.fr

Echouafni : « Il fallait faire abstraction de ce qui se passait autour »
« Venir gagner à Marseille, ce n'est pas donné à tout le monde dans les conditions et l'environnement qu'il y avait aujourd'hui. Les filles ont fait preuve de courage, de détermination. On a marqué les buts aux moments où il le fallait. On arrive à la mi-temps à 3-0. L'objectif pour nous était ensuite de garder cette solidité et de marquer d'autres buts, c'est ce que l'on a fait. On aurait pu en marquer un petit peu plus. Il fallait faire abstraction de ce qui se passait autour et pourtant cela n'a pas été aussi simple que ça. Mais voilà la seule réponse qu'elles pouvaient apporter, c'est celle du terrain. On est très content car il y avait une certaine pression avec les résultats d'hier.»

Source : PSG.fr

MARSEILLE - PSG : 0-5 (0-3)
Marseille (Stade Paul Le Cesne) - 800 spectateurs
Arbitre : Maïka Vanderstichel
Dimanche 14h45 - Canal + Sport

0-1 Marie-Antoinette KATOTO 13' (Sur une remise en touche à droite vers Paredes, la capitaine parisienne à 35 m délivre un long centre pour trouver Katoto plein axe à l'entrée de surface qui contrôle de la poitrine devant Antoine et enchaîne par une reprise de volée du droit touchée par Fiordaliso mais qui finit au fond)
0-2 Eve PERISSET 27' (Nadim près du point de corner droit remet sur Périsset complètement excentrée à droite qui délivre un centre-tir du droit qui retombe sous la barre pour terminer dans le petit filet opposé)
0-3 Marie-Antoinette KATOTO 36' (Ballon en profondeur pour Diani côté droit de la surface qui centre au cordeau pour la reprise de la tête de Katoto au second poteau qui redresse le ballon dans le but en prenant le dessus sur Laplacette)
0-4 Grace GEYORO 55' (Pizzala voit sa passe interceptée au milieu par Formiga qui lance Geyoro plein axe qui prend la défense centrale de vitesse et ouvre son pied droit à 15 m pour ajuster la gardienne au ras de son poteau gauche)
0-5 Nadia NADIM 69' s.p. (Main dans la surface d'Antoine sur un ballon joué par Nadim. Penalty réussi par Nadim qui ouvre son pied droit pour tromper Fiordaliso)

Avertissements : Laplacette 65', Blanc 90+1' ; Diallo 54', Paredes 62'

OM : Fiordaliso ; Blanc, Antoine, Pizzala (cap.), Coudon ; Laplacette (Palacin 71'), Gherbi (Zahot 56'), Hamidou, Sumo, Cardia ; Huchet (Caputo 56')
Banc : Elie (G), Palacin, Caputo, Zahot, Lamarque, Conesa

PSG : Endler ; Périsset, Dudek (Cook 46'), Paredes (cap.), Lawrence ; Geyoro, Formiga, Diallo ; Diani (Saevik 76'), Katoto, Nadim (Baltimore 70')
Banc : Kiedrzynek (G), Glas, Cook, Saevik, Baltimore, Huitema, Khelifi