Footofeminin.fr

France - Grèce : Les Bleues retrouvent le terrain, Wendie retrouve le brassard

Sebastien Duret

La France débute sa saison ce vendredi à 17h00 à Patras, en Grèce. Une rencontre où Wendie Renard va retrouver le brassard qu'elle n'avait plus porté depuis 4 ans.

La France entame une campagne éliminatoire à la Coupe du Monde, alors que la phase finale de l'Euro qui clôt d'habitude l'exercice précédent ne s'est pas encore déroulée. Cette saison, les rencontres officielles de qualifications seront aussi l'occasion de préparer l'Euro. Corinne Diacre va s'appuyer sur ces matchs pour constituer le groupe sans oublier les priorités du moment : "Les matches de qualifications vont nous servir à nous préparer pour le championnat d’Europe. En même temps, ce sont des matches officiels, donc il ne faut pas se tromper d’objectifs" pour la sélectionneuse qui veut assurer le plus rapidement possible le billet directement qualificatif pour l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

Dans la pré-liste des Bleues où certaines joueuses expérimentées comme Eugénie Le Sommer et Amandine Henry notamment n'y figurent pas pour un "choix à l'instant T", Corinne Diacre a continué dans la lignée de la saison écoulée et de la victoire face à l'Allemagne (1-0) en conservant de jeunes joueuses. "On a aujourd’hui un tel vivier. Il ne faut pas oublier que nos jeunes qui ont disputé la Coupe du monde U20 en 2018 arrivent vraiment à maturité". Cinq d'entre elles ont été appelées mais d'autres pourraient avoir aussi l'opportunité de participer aux prochaines rencontres officielles. "Nous avons un noyau de joueuses qui arrive à maturité et qui profite d'un beau mélange avec la jeunesse qui arrive" a exprimé Corinne Diacre sur le site de la FFF.

Renard n'avait plus porté le brassard depuis le 26 juillet 2017
Alors que la question autour du brassard était revenue à l'ordre du jour en l'absence de certaines anciennes capitaines, Corinne Diacre a annoncé ce jeudi à la veille de la rencontre que Wendie Renard allait retrouver le brassard. "J'ai proposé le brassard à Wendie cette semaine, après une discussion très simple, posée et naturelle. Elle a pris un petit temps de réflexion, qui n'a pas été très long, avant d'accepter" a-t-elle expliqué. Une annonce qu'elle a justifiée au regard des performances de la Martiniquaise : "Wendie est une cadre, elle n'a pas changé d'attitude même quand elle n'avait plus le brassard et aujourd'hui ses performances sont très bonnes (...) Je lui avais enlevé le brassard pour qu'elle se concentre sur son jeu, maintenant qu'elle est plus forte que jamais il me semble normal de lui rendre".

Sur le terrain, les Bleues vont désormais se pencher sur leur jeu et leurs adversaires dont le niveau est théoriquement nettement inférieur même si le discours de prudence est resté de mise : "Aucun match n'est gagné d'avance, il faudra se montrer solides, respecter notre statut de favori". Pour cela, la France aura un dispositif offensif, même s'il faudra se passer de Sandy Baltimore, blessée. "On va rencontrer des adversaires qui nous sont inférieurs, sans vouloir leur manquer de respect. Il faudra assumer notre statut de favori" poursuit Diacre qui a aussi évalué l'état de forme des joueuses qui n'ont pas toutes connues le même rythme depuis la reprise de la saison.

Qualifications à la Coupe du Monde 2023 - Zone UEFA - Groupe I
Vendredi 17 septembre 2021 - 17h00
GRECE - FRANCE
Patras (Pampeloponnisiako)
Arbitres : Anastasia Pustovoitova (Russie) assistée de Ekaterina Kurochkina (Russie) et Iuliia Petrova (Russie). 4e arbitre : Vera Opeykina (Russie)

Grèce
G : Evdoxia Gavriilidou (Doxa 2016) [1/0], Panagiota Vlasiadou (AEL) [0/0], Dimitra Giannakouli [0/0] (Avantes Chalkida)
D : Tatiana Georgiou (Cesena FC, ITA) [1/0], Anastasia Gkatsou (Pink Bari, ITA) [6/0], Maria Mitkou (PAOK Thessalonique) [26/1], Maria Palama (Diósgyőr VTK, HON) [0/0], Maria Paterna (Aris Limassol, CHY) [1/0], Danai-Eleni Sidira (Ergotelis) [35/8], Dimitra Karapetsa (Aris Limassol, CHY) [0/0]
M : Eleni Kakambouki (FC Lugano, SUI) [40/2], Eleni Markou (FC Bâle, SUI) [21/2], Vasia Giannaka (PAOK Thessalonique) [0/0], Veatrix Sarri (Birmingham City WFC, ANG) [9/1], Konstantina Strantzali (PAOK Thessalonique) [1/0], Stella Kotsaki (Doxa 2016) [3/0], Nikoleta Pitsiou (Aris Limassol, CHY) [0/0]
A : Grigoria Pouliou (Aris Limassol, CHY) [2/0], Danai Kaldaridou (Clube de Albegaria, POR) [1/0], Ioanna Chamalidou (Aris Limassol, CHY) [3/0], Athanasia Moraitou (SV Meppen, ALL) [12/0], Anastasia Spyridonidou (Pink Bari, ITA) [11/3], Ifigeneia Georgantzi (Roma CF, ITA) [1/0]
Entraîneur : Georgios Kyriazis

France
G : Mylène Chavas (FCG Bordeaux) [0/0], Solène Durand (Dijon FCO) [1/0], Pauline Peyraud-Magnin (Juventus FC, ITA) [15/0]
D : Élisa De Almeida (PSG) [10/3], Sakina Karchaoui (PSG) [40/0], Perle Morroni (O. Lyonnais) [8/2], Océane Deslandes (Stade de Reims) [0/0], Wendie Renard (O. Lyonnais) [125/28], Marion Torrent (Montpellier HSC) [38/1], Aïssatou Tounkara (Atlético de Madrid, ESP) [23/0]
M : Charlotte Bilbault (FCG Bordeaux) [33/1], Kenza Dali (Everton, ANG) [34/6], Grace Geyoro (PSG) [40/4], Léa Khelifi (PSG) [3/0], Sandie Toletti (Levante UD, ESP) [16/0]
A : Viviane Asseyi (FC Bayern Munich, ALL) [49/10], Sandy Baltimore (PSG) [5/2], Kessya Bussy (Stade de Reims) [1/0], Delphine Cascarino (O. Lyonnais) [31/6], Kadidiatou Diani (PSG) [63/13], Valérie Gauvin (Everton, ANG) [36/16], Marie-Antoinette Katoto (PSG) [17/10], Amel Majri (O. Lyonnais) [64/9], Melvine Malard (O. Lyonnais) [4/0]
Entraîneure : Corinne Diacre