Footofeminin.fr

JO 2020 - Finale : Le CANADA champion olympique au bout du suspense

Charlotte Vincelot

Le Canada a remporté la médaille d'or des Jeux olympiques au bout du suspense, la décision a dû se faire au cours de la séance de tirs au but. Stina Blackstenius avait ouvert le score en première période, Jessie Fleming avait égalisé sur penalty en seconde période (1-1). Caroline Seger manquait la balle du titre pour la Suède, Julia Grosso marquait le tir au but libérateur pour le Canada (3-2 tab).

Pas de surprise dans les compositions de départ pour cette finale olympique entre deux équipes à la recherche d'une première médaille d'or. Le début de rencontre, repoussée de dix heures à la demande des deux équipes et disputé sous une chaleur humide, était légèrement à l'avantage de la Suède, la première à frapper au but dans un match assez attendu entre deux équipes bien organisées.

Blackstenius frappe la première
Blackstenius avait permis à la Suède de mener au score (photo SVF)
Blackstenius avait permis à la Suède de mener au score (photo SVF)
Stéphanie Labbé était vigilante sur une frappe de Fridolina Rolfö (17'). Malgré quelques étincelles du côté canadien, la Suède montait en puissance au fil du premier acte, et après notamment un bel arrêt de Labbé sur une tête de Sofia Jakobsson (29'), la gardienne canadienne ne pouvait que s'incliner sur une frappe de Stina Blackstenius dans la surface, servie par Kosovare Asllani (35'). Avec ce but, le cinquième dans la compétition, Blackstenius devenait la troisième joueuse seulement à marquer lors de deux finales consécutives après Tiffeny Milbrett (1996, 2000) et Carli Lloyd (2008, 2012) Caroline Seger et ses coéquipières ne relâchaient pas la pression avant la pause, mais le Canada tenait bon pour atteindre la pause avec seulement un but de retard, gardant toutes ses chances en seconde période.

Ses joueuses menées à la pause, Bev Priestman réalisait deux changements pour la seconde période avec les entrées de Adriana Leon pour Janine Beckie et Julia Grosso à la place de Quinn. Deux joueuses qui se mettait tout de suite dans le bain avec une équipe canadienne remontée et plus offensive. Nichelle Prince (48') puis Grosso (51') ne faisaient pas vraiment trembler Hedvig Lindahl, mais montraient les intentions des Canadiennes, déterminées à revenir au score. Un souhait rapidement exaucé, puisque peu après l'heure de jeu, et après vérification de la VAR, une faute d'Amanda Ilestedt sur Christine Sinclair était sifflée (66').

Fleming avec sang-froid
Un penalty obtenu par Sinclair et réussi par Fleming (photo Canada soccer)
Un penalty obtenu par Sinclair et réussi par Fleming (photo Canada soccer)
Et comme en demi-finale face aux Etats-Unis, Jessie Fleming ne tremblait pas, permettant au Canada de faire son retard et revenir à égalité (67'). Et les Nord-Américaines insistaient dans les moments qui suivaient, tentant de retourner complètement le cours de la rencontre. Une frappe d'Ashley Lawrence était sauvée sur sa ligne par Nathalie Björn alors que Rose avait devancé Lindahl pour récupérer le ballon (69'), une situation sur corner qui aboutissait à un tir de Fleming non-cadré (70'), et la Suède commençait ensuite à reprendre ses esprits. A deux reprises les vice-championnes olympiques en titre manquaient de reprendre l'avantage. Rolfö aux dix mètres, dans un premier temps, manquait le cadre (79'), tandis que Kadeisha Buchana dégageait le ballon sur sa ligne sur une frappe d'Asllani (89'). Un centre de Lawrence et un tir lointain de Fleming procuraient les dernières frissons de ce match, qui allait finalement se poursuivre en prolongation, la quatrième en finale en sept éditions des Jeux.

La première période de la prolongation était à l'avantage de la Suède qui mettait le pied sur le ballon, mais seule une frappe de Jonna Andersson (103'), qui répondait à celle de Grosso (93') était à mettre à l'actif des finalistes de la dernière édition. A la pause, les deux équipes étaient toujours à égalité, et malgré des organismes logiquement éprouvés, les deux équipes continuaient à aller de l'avant. En deuxième période, les deux équipes se répondaient dans une prolongation qui continuait à être très vivante. Une tête de Jordyn Huitema (112') suivait une tête de Lina Hurtig elle aussi à côté du cadre (111'), mais c'est la Suède, qui poussait dans les dernières minutes, qui se procurait la meilleure occasion de la fin de rencontre avec Hanna Bennison au second poteau, une tête repoussée de justesse (117'). Le score en restait à un but partout, et pour la première fois des Jeux olympiques, la médaille allait se jouer aux tirs au but, la deuxième du tournoi pour l'équipe canadienne qui avait éliminé le Brésil en quarts de finale.

Pas d'évolution en prolongation
Sinclair (304 sélections, 187 buts et un titre olympique) (photo AFA)
Sinclair (304 sélections, 187 buts et un titre olympique) (photo AFA)
Les tirs au but continuaient sur la lancée d'une rencontre vivante et indécise, et les deux équipes allaient passer par toutes les émotions. Le Canada prenait l'avantage sur le premier tir, Asllani trouvant le poteau et Fleming le fond des filets. Puis le Canada manquait ou voyait Lindahl arrêter les frappes, et Caroline Seger tenait la balle de médaille d'or au bout des pieds. Elle ne cadrait pas sa frappe, et remettait le Canada dans le match. Rose remettait les deux équipes à 2-2, puis Labbé stoppait la tentative d'Andersson. C'est la jeune Julia Grosso qui offrait le titre au Canada, sa première médaille d'or après deux médailles de bronze. Deuxième échec consécutif en finale pour la Suède qui aura cependant réalisé un très beau tournoi. Sortie avant la fin de la rencontre, la légende Christine Sinclair devenait la plus vieille joueuse à remporter le titre olympique.

Jeux Olympiques - Tokyo 2020 - Finale pour la médaille d'or
Vendredi 6 août 2021 - 21h00 locales (14h00 françaises)
SUEDE - CANADA : 1-1 (1-0) (Canada vainqueur 3 tirs au but à 2)
Yokohama (Nissan Stadium)
Match joué à huis clos
Temps dégagé (29°C) - Terrain en bon état
Arbitres : Anastasia Pustovoitova (Russie) assistée de Ekaterina Kurochkina (Russie) et Sanja Rodak (Croatie). 4e arbitre : Salima Mukansanga (Rwanda). VAR : Bibiana Steinhaus-Webb (Allemagne) assistée de Marco Guida (Italie)

Buts :
1-0 Stina BLACKSTENIUS 34' (Asllani côté droit de la surface centre dans l'axe pour la reprise croisée du droit de Blackstenius à 8 m, le ballon passe entre les jambes de Gilles et termine sur la droite de Labbé)
1-1 Jessie FLEMING 67' s.p. (Faute sur Sinclair. Penalty sifflé après usage de la VAR. Fleming le transforme du droit sur la droite de Lindahl prise à contre-pied)

Avertissements : Kosovare Asllani 104' pour la Suède ; Janine Beckie 27' pour le Canada

Tirs au but : Asllani (poteau), Fleming (0-1), Björn (1-1), Lawrence (arrêté), Schough (2-1), Gilles (transversale), Anvegård (arrêté), Leon (arrêté), Seger (au dessus), Rose (2-2), Andersson (arrêté), Grosso (2-3)

Suède : 1-Hedvig Lindahl ; 4-Hanna Glas, 13-Amanda Ilestedt (3-Emma Kullberg 120'), 14-Nathalie Björn, 6-Magdalena Eriksson (2-Jonna Andersson 75') ; 16-Filippa Angeldal (5-Hanna Bennison 75'), 17-Caroline Seger (cap.) ; 10-Sofia Jakobsson (8-Lina Hurtig 75'), 9-Kosovare Asllani, 18-Fridolina Rolfö (19-Anna Anvegård 106') ; 11-Stina Blackstenius (15-Olivia Schough 106'). Entr.: Peter Gerhardsson
Non utilisées : 12-Jennifer Falk

Canada : 1-Stephanie Labbé ; 10-Ashley Lawrence, 3-Kadeisha Buchanan, 14-Vanessa Gilles, 2-Allysha Chapman (8-Jayde Riviere 93') ; 17-Jessie Fleming, 11-Desiree Scott (4-Shelina Zadorsky 120+2'), 5-Rebecca Quinn (7-Julia Grosso 46') ; 12-Christine Sinclair (cap.) (19-Jordyn Huitema 86') ; 16-Janine Beckie (9-Adriana Leon 46'), 15-Nichelle Prince (6-Deanne Rose 63'). Entr.: Bev Priestman
Non utilisées : 18-Kailen Sheridan

PALMARES
2020 (joué en 2021) : CANADA bat SUEDE : 1-1 (tab 3-2) (3e : ETATS-UNIS bat AUSTRALIE : 4-2)
2016 : ALLEMAGNE bat SUEDE : 2-1 (3e : CANADA bat BRESIL : 2-1)
2012 : ETATS-UNIS bat JAPON : 2-1 (3e : CANADA bat FRANCE : 1-0)
2008 : ETATS-UNIS bat BRESIL : 1-0 a.p. (3e : ALLEMAGNE bat JAPON : 2-0)
2004 : ETATS-UNIS bat BRESIL : 2-1 a.p. (3e : ALLEMAGNE bat SUEDE : 1-0)
2000 : NORVEGE bat ETATS-UNIS : 3-2 a.p. (3e : ALLEMAGNE bat BRESIL : 2-0)
1996 : ETATS-UNIS bat CHINE : 2-1 (3e : NORVEGE bat BRESIL : 2-0)

CLASSEMENT DES BUTEUSES
10 buts
Vivianne Miedema (Pays-Bas)

6 buts
Samantha Kerr (Australie)
Ellen White (Grande-Bretagne)
Barbra Banda (Zambie)

5 buts
Stina Blackstenius (Suède)

4 buts
Wang Shuang (Chine)
Lieke Martens (Pays-Bas)

3 buts
Marta (Brésil)
Lineth Beerensteyn (Pays-Bas)
Fridolina Rolfö (Suède)

CLASSEMENT DES PASSEUSES
4 passes
Daniëlle van de Donk (Pays-Bas)

3 passes
Sofia Jakobsson (Suède)

2 passes
Stephanie Catley (Australie)
Wang Shanshan (Chine)
Julie Ertz (Etats-Unis)
Lucy Bronze (Grande-Bretagne)
Lauren Hemp (Grande-Bretagne)
Renate Jansen (Pays-Bas)
Jill Roord (Pays-Bas)
Kosovare Asllani (Suède)
Fridolina Rolfö (Suède)