Footofeminin.fr

SheBelieves Cup - L'ESPAGNE s'impose face à l'ANGLETERRE

Charlotte Vincelot

Un but sur corner d'Alexia Putellas en fin de rencontre a permis à l'Espagne de remporter un deuxième succès dans le tournoi après une seconde période maîtrisée face à une Angleterre qui aura balbutié son football après un premier acte intéressant.

C'est sans surprise que les changements étaient nombreux des deux côtés au début de la rencontre. A noter du côté espagnol les absences d'Irene Paredes, Virginia Torrecilla, Alexia Putellas et Jenni Hermoso, ce qui allait sûrement contribuer à une première période plutôt compliquée dans le jeu. C'est Nikita Parris, en forme au cours des quarante-cinq premières minutes, qui faisait passer les premiers frissons dans la défense espagnole après avoir éliminé Leila Ouahabi dans le couloir droit, mais son centre était finalement sans danger (9'). Avec Parris, Ellen White était une des joueuses les plus en vue du premier acte sans pour autant réussir à trouver l'ouverture. Un tir qui ne trouvait pas le cadre après un bon service dans l'intervalle (14'), un bon centre pour Jordan Nobbs qui était devancée in extremis (31'), et plusieurs alertes en profondeur signalées hors-jeu.

Domination anglaise stérile
Au milieu du terrain, ce sont les Anglaises qui ont pris le dessus sur leurs homologues espagnoles avec notamment Leah Williamson, solide. La défense espagnole a eu quelques difficultés à contenir White et Leila Ouahabi aura souffert face à Parris. Rapidement sanctionnée d'un carton jaune, elle n'est pas passée loin d'un deuxième. L'ailière lyonnaise, après un une-deux avec Nobbs, voyait son centre contré puis voyait Mariona Caldentey réaliser un bon retour (23'). Globalement, l'Angleterre aura dominé, l'Espagne aura connu des difficultés à développer son jeu, mais Sandra Panos passait malgré tout un premier acte plutôt tranquille. A la pause, les deux équipes n'étaient pas parvenues à faire la différence.

Alexia sur corner
Alexia Putellas, meilleure joueuse du tournoi (photo RFEF)
Alexia Putellas, meilleure joueuse du tournoi (photo RFEF)
La physionomie de la rencontre changeait dès le retour des vestiaires. Jorge Vilda effectuait trois changements d'entrée avec les entrées de Marta Corredera, Alexia Putellas et Marta Cardona, sans oublier Virginia Torrecilla dix minutes plus tard, et l'Espagne montrait immédiatement un autre visage. Son emprise sur le jeu se faisait de plus en plus sentir, et l'équipe se procurait de belles opportunités de prendre l'avantage. Ainhoa Maroza chipait le ballon dans les pieds de Toni Duggan vers la ligne médiane, et s'en allait seule au duel que Telford remportait (58'). Il fallait ensuite une bonne intervention dans sa surface d'Abby McManus dans les pieds de Marta qui avait éliminé Rachel Daly d'un grand pont (64'), puis Virginia ne trouvait pas le cadre sur une belle frappe de 25 mètres plein axe (70').

L'entrée en jeu d'Alessia Russo et surtout Chloe Kelly à vingt minutes de la fin de la rencontre donnait un peu d'air à une équipe d'Angleterre à la recherche d'un second souffle. Kelly permettait aux Lionesses de ramener le ballon et le danger de l'autre côté du terrain, et sur une petite louche astucieuse de Parris, pouvait se retourner mais voyait sa frappe ne trouver que le petit filet (76'). Il ne s'agissait cependant que d'un court répit pour les Anglaises, qui devaient s'en remettre à Telford encore une fois pour éviter le but sur une frappe de Marta qui avait profité de plusieurs contres favorables dans la surface (82'). Sur le corner qui suivait, Jenni trouvait Alexia qui trompait la gardienne anglaise d'une tête puissante pour une ouverture du score logique (83'). Mais l'Espagne ne voulait pas en rester là et continuait à pousser, avec Jenni et Lucia Garcia notamment (86', 89'), sans réussir à trouver l'ouverture. Les dernières minutes de la rencontre voyaient le danger se porter sur le but de Sandra Panos, mais à l'exception d'une frappe de Parris qui manquait largement le cadre (90+1'), les Lionesses ne parvenaient pas à prendre le dessus sur la défense espagnole.

L'Espagne, qui avait déjà battu le Japon pour son premier match dans le tournoi avant de s'incliner de justesse face aux États-Unis, aura réalisé un très bon tournoi et pourra se satisfaire de sa première apparition. Pour l'Angleterre en revanche, battue à deux reprises en n'ayant marqué qu'à une reprise, en fin de match face à un Japon décevant, le bilan est beaucoup moins positif.

SheBelieves Cup - Troisième journée
Mercredi 11 mars 2020 - 16h15 locales
ANGLETERRE - ESPAGNE : 0-1 (0-0)
Frisco (Toyota Stadium)
Spectateurs : 10 507
Arbitres : Danielle Chesky (USA) assistée de Kathryn Nesbitt (USA) et Jennifer Garner (USA). 4e arbitre : Katja Koroleva (USA)

But :
0-1 Alexia PUTELLAS 83'

Avertissements : Jill Scott 72', Leah Williamson 78' pour l'Angleterre ; Leila Ouahabi 12' pour l'Espagne

Angleterre : 1-Carly Telford ; 2-Rachel Daly, 15-Abbie McManus, 6-Millie Bright (5-Stephanie Houghton 46'), 3-Alex Greenwood ; 8-Jill Scott (4-Keira Walsh 87'), 14-Leah Williamson ; 7-Nikita Parris, 10-Jordan Nobbs (16-Georgia Stanway 62'), 11-Toni Duggan (19-Alessia Russo 76') ; 18-Ellen White (22-Chloe Kelly 70'). Entr.: Phil Neville
Non utilisées : 12-Demi Stokes, 13-Ellie Roebuck, 17-Lucy Staniforth, 21-Sandy MacIver, 23-Grace Fisk

Espagne : 13-Sandra Paños ; 3-Ainhoa Maraza, 16-Mapi Leon, 20-Andrea Pereira, 15-Leila Ouahabi (7-Marta Corredera 46') ; 19-Amanda Sampedro (10-Jennifer Hermoso 68'), 12-Patricia Guijarro (14-Virginia Torrecilla 57'), 6-Aitana Bonmati, 18-Angela Sosa (9-Marta Cardona 46'), 8-Mariona (11-Alexia Putellas 46') ; 17-Lucia Garcia (22-Alba Redondo 90+4'). Entr.: Jorge Vilda
Non utilisées : 1-Lola Gallardo, 2-Ona Batlle, 4-Irene Paredes, 5-Ivana Andrés, 21- Sheila Garcia, 23-Mariasun Quiñones